Grandes cultures

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Retrouvez les recommandations et les Bulletins de Santé du Végétal (BSV) de votre région

En système colza/blé/cultures de printemps avec labour, combiner les techniques pour réduire les phytosanitaires sans introduire de prairie Eviter les traitements systématiques


Document


Actualité publiée le : 05/12/2018 Culture : Grandes Cultures Source : CAN DEPHY / Auteur : I.Felix - Arvalis Références : Extrait du document Regroupement de trajectoires DEPHY Ferme GC - Novembre 2018

Stratégie 7 : En système colza/blé/cultures de printemps avec labour, combiner les techniques pour réduire les phytosanitaires sans introduire de prairie Eviter les traitements systématiques

Groupe d’exploitations majoritairement de grande taille, avec des ateliers d’élevage ou, plus ponctuellement, de maraîchage. Situées dans un contexte climatique de transition entre le nord et le sud de la France, elles pratiquent l’alternance de cultures d’automne et de printemps. La culture de printemps qui domine est le maïs ensilage dans les exploitations d’élevage et le tournesol dans les exploitations sans élevage. Le labour est pratiqué, régulièrement ou ponctuellement, dans sept exploitations à l’entrée dans le réseau et introduit dans la huitième au cours de l’accompagnement.

Malgré l’absence de problème agronomique majeur, 6 systèmes sont non économes à l’entrée dans le réseau.

Thèmes développés : Eviter les traitements systématiques, Innover dans la conduite du colza Une alternance classique de cultures, sans bouleversement, Des systèmes avec labour et sans glyphosate, Les couverts végétaux : un levier pour réduire l’enherbement Pas d’évolution majeure du système fourrager

Trajectoires :

- JP. Durand (22) - Modifier son système de culture pour protéger sa santé

- SCEA des Feuillages (86) - Modifier son approche globale d’exploitation pour augmenter son revenu et limiter l’impact sur l’environnement

- M. Guiberteau (17) - Actionner le maximum de leviers agronomiques pour réduire la dépendance aux phytosanitaires

- G. Lesvier (35) - Réduire les doses pour gagner en efficacité

- H. Laveine (88) - Réduire les phytos en conservant le colza

- JN. Rebouillat (39) - Réduire les intrants dans une rotation classique mais déjà diversifiée

-Lycée agricole de Port-sur-Saône (70) - Modifier son système de culture pour être plus performant

- Ferme des Ménils (57) - La diversité, source d’évolution

La sélection des systèmes de culture mis en avant dans ces fiches s’est appuyée sur une analyse des résultats obtenus en terme d’IFT et sur une appréciation par des experts sur la pertinence et la transférabilité du système retenu. Le système est retenu si un de ces critères ou une combinaison des deux est vérifié une baisse significative de la moyenne des IFT ou un IFT bas et stable (moins de 70% de la référence si elle existe)

Accès à la notice méthodologique "trajectoire"

Le regroupement des trajectoires par « famille » conduit à simplifier et parfois réduire les spécificités de chaque système, avec le risque de gommer de vraies innovations. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à revenir individuellement sur chaque fiche pour retrouver la richesse de chaque témoignage. Parmi les 92 trajectoires décrites, certaines d’entre elles comportent des traits communs. Ces traits ont été repérés et caractérisés de façon à rassembler, pour un contexte donné, des trajectoires faisant appel à des stratégies proches de réduction des IFT. Au total, ce sont 16 familles de stratégies d’évolution qui ont été décrites.

Accès à la notice méthodologique "regroupement de trajectoire"

Accès au document complet "Réduction de l’usage des produits phytosanitaires : stratégies mises en œuvre dans le réseau DEPHY FERME"