Grandes cultures

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Retrouvez les recommandations et les Bulletins de Santé du Végétal (BSV) de votre région

En zones intermédiaires à dominante colza/blé/orge, allonger la rotation pour réduire les phytosanitaires et rétablir les performances technico-économiques


Document


Actualité publiée le : 05/12/2018 Culture : Grandes Cultures Source : CAN DEPHY / Auteur : I.Felix - Arvalis Références : Extrait du document Regroupement de trajectoires DEPHY Ferme GC - Novembre 2018

Stratégie 4 : En zones intermédiaires à dominante colza/blé/orge, allonger la rotation pour réduire les phytosanitaires et rétablir les performances technico-économiques

En Centre et Centre-est de la France, systèmes spécialisés dans des rotations à base de cultures d’hiver (colza/blé/orge). La maîtrise des bioagresseurs est devenue difficile et les IFT initiaux sont élevés. Dix exploitants témoignent de leurs difficultés de maîtrise des adventices. Trois évoquent les bioagresseurs (maladies et ravageurs) sur colza. Dans un cas (Oise), ce système à rotation courte est affecté à un îlot de parcelles éloignées avec les mêmes conséquences sur les pressions de bioagresseurs. Trois exploitations considérées comme « pionnières », ont allongé leur succession de culture depuis plusieurs années (2000 à 2009). Un nouvel équilibre biotique s’est installé au sein des parcelles et les IFT sont fortement réduits.

Thèmes développés : Malgré des sols contraignants, allonger la rotation, Deux cultures de printemps à la suite, Le décalage des dates de semis, Travailler le sol pendant l’interculture, Avec ou sans glyphosate ?, Des systèmes pionniers, exemples d’évolutions réussies avec des IFT bas

Trajectoires :

- X. Faivre-Duboz (03) - Modifier son système de culture pour être moins dépendant des produits phytos

- Lycée Agricole de la Brosse (89) - Allonger sa rotation : un levier de réduction éprouvé

- B. Collardot (21) - Améliorer son système de culture pour diminuer la dépendance aux produits phytosanitaires

- E. et I. Boulet (89) - L’adaptation: une clé de la réussite en semis direct

- D. Lévêque (18) - Diminuer les insecticides et sortir de l’impasse économique en allongeant la rotation

- P. Sautereau (18) - Concilier réduction d’usage des produits phytosanitaires et optimisation du temps de travail

- P. Collin (52) - Innover pour être performant et autonome

- E. Mailard (55) - Modifier son système de culture pour être moins dépendant des produits phyto en non labour

- JY. Castellani (55) - Allonger la rotation et optimiser les conditions de traitement pour diminuer l’utilisation de produits phytosanitaires

- GAEC des Hauts de Hurlevents (54) - Adapter sa rotation pour diminuer les phytos, augmenter en productivité et valoriser sa production en interne

- H. Thiriet (54) - La rotation : véritable levier pour la réduction d’usage des produits phytos

- A.X (72) - Optimiser son système de culture pour être moins dépendant des phytos tout en maintenant ses marges

- Y. Chéron (60) - Introduire le désherbage localisé pour être certifié HVE niveau 3

Systèmes pionniers

- JP. Fonbaustier (36) - Un système en agriculture intégrée pour réduire les produits phytosanitaires

- L. Balanche (10) - Expérimenter, tester et observer pour réduire l’usage des phytos

- T. Detable (58) - Réduire la dépendance aux produits phytos d'un système de culture en maintenant de bonnes performances économiques

La sélection des systèmes de culture mis en avant dans ces fiches s’est appuyée sur une analyse des résultats obtenus en terme d’IFT et sur une appréciation par des experts sur la pertinence et la transférabilité du système retenu. Le système est retenu si un de ces critères ou une combinaison des deux est vérifié une baisse significative de la moyenne des IFT ou un IFT bas et stable (moins de 70% de la référence si elle existe)

Accès à la notice méthodologique "trajectoire"

Le regroupement des trajectoires par « famille » conduit à simplifier et parfois réduire les spécificités de chaque système, avec le risque de gommer de vraies innovations. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à revenir individuellement sur chaque fiche pour retrouver la richesse de chaque témoignage. Parmi les 92 trajectoires décrites, certaines d’entre elles comportent des traits communs. Ces traits ont été repérés et caractérisés de façon à rassembler, pour un contexte donné, des trajectoires faisant appel à des stratégies proches de réduction des IFT. Au total, ce sont 16 familles de stratégies d’évolution qui ont été décrites.

Accès à la notice méthodologique "regroupement de trajectoire"

Accès au document complet "Réduction de l’usage des produits phytosanitaires : stratégies mises en œuvre dans le réseau DEPHY FERME"