Grandes cultures

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Retrouvez les recommandations et les Bulletins de Santé du Végétal (BSV) de votre région

Réduction de l’usage des produits phytosanitaires : stratégies mises en œuvre dans le réseau DEPHY FERME


Document


Actualité publiée le : 23/11/2018 Culture : Grandes Cultures Source : CAN DEPHY / Auteur : Coordination: I.Felix - Arvalis Références : Novembre 2018

Ce document regroupe les principales stratégies mises en œuvre dans le réseau DEPHY FERME en filière grandes cultures–polyculture élevage pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires. Il est un concentré d’expertises.

En seize familles de stratégies, elles même déclinées en autant de variantes que d’agriculteurs, ce document est à un tour de France des systèmes économes en produits phytosanitaires.

  • Stratégie 1 : Au cœur du Bassin Parisien, alterner cultures d’hiver et de printemps et opter pour des itinéraires techniques à bas niveau d’intrants

 

  • Stratégie 2 : Dans les systèmes de culture avec cultures industrielles du nord de la France, mettre fin aux traitements systématiques et combiner les techniques alternatives pour réduire les charges

 

  • Stratégie 3 : Le choix de l’élevage pour réduire les IFT dans des systèmes incluant initialement des cultures industrielles

 

  • Stratégie 4 : En zones intermédiaires à dominante colza/blé/orge, allonger la rotation pour réduire les phytosanitaires et rétablir les performances technico-économiques
  • Stratégie 5 : En système de grandes cultures, choisir l’agriculture biologique
  • Stratégie 6 : En système colza/blé/cultures de printemps, reconcevoir les rotations pour maintenir le non-labour Reconcevoir les rotations
  • Stratégie 7 : En système colza/blé/cultures de printemps avec labour, combiner les techniques pour réduire les phytosanitaires sans introduire de prairie Eviter les traitements systématiques
  • Stratégie 8 : En polyculture-élevage dans une rotation à base de colza/blé/cultures de printemps avec labour, introduire des prairies pour améliorer l’autonomie alimentaire de l’élevage et réduire l’usage des phytosanitaires
  • Stratégie 9 : En polyculture-élevage en système maïs/blé, progresser dans la maîtrise des interventions en culture sans bouleverser la succession
  • Stratégie 10 : En polyculture-élevage en système maïs/blé, introduire luzerne ou prairie pour développer l’autonomie alimentaire du troupeau et réduire l’usage des phytosanitaires
  • Stratégie 11 : Dans des exploitations d’élevage de l’ouest de la France, des systèmes à base de prairies multi-espèces pâturées pour une conversion à l’agriculture biologique
  • Stratégie 12 : Dans des exploitations d’élevage en système prairie/cultures, conforter le système fourrager en reconcevant le système de culture
  • Stratégie 13 : Dans le sud de la France, en irrigué, tirer parti de la diversité des cultures et ajuster les traitements sur des filières exigeantes
  • Stratégie 14 : En rotation tournesol/blé en sec, réduire l’usage des produits phytosanitaires sans changer de rotation
  • Stratégie 15 : En situation d’interruption de la monoculture de maïs, combiner les techniques de désherbage pour maintenir des IFT faibles Un bouquet d’innovations pour des évolutions sous contrainte
  • Stratégie 16 : En monoculture de maïs, introduire des innovations technologiques de désherbage mécanique pour maintenir des IFT faibles